Informations sur la méthodeElectrothérapie


Définition

L’électrothérapie est une technique qui s’apparente à la physiothérapie et dans le cadre de laquelle, à l’aide d’appareils électroniques, des courants électriques de diverses fréquences sont conduits à travers le corps ou des parties du corps afin de traiter les maladies.

Origine

L’efficacité thérapeutique du courant et des champs électriques est connue depuis longtemps : par exemple, dans l’Antiquité, les anguilles électriques étaient utilisées pour traiter des pathologies telles que la goutte, l’arthrite ou les maux de tête. C’est au milieu du XVIIIe siècle que sont inventées les premières « machines électrostatiques », grâce auxquelles des étincelles électriques pouvait être générées. Dès 1730, les revues scientifiques décrivent régulièrement les expériences et les recherches menées sur l’électricité. En 1744, le médecin et naturaliste allemand Johann Gottlob Krüger (1715-1759) publie un essai sur les applications thérapeutiques de l’électricité. Il s’intéresse alors surtout aux résultats obtenus chez les patients atteints de paralysie. Bien d’autres médecins et naturalistes, comme Luigi Galvani (1737-1798) ou Michael Faraday (1791-1867), étudient de très près les perspectives thérapeutiques du courant électrique et posent progressivement les bases, à travers leurs travaux, de la future électro-médecine. En 1855, Guillaume-Benjamin Duchenne (1806-1875) met au point les électrodes, qui permettent de concentrer le courant électrique dans des zones ciblées du corps. L’électrothérapie moderne a dû attendre, pour voir le jour, le perfectionnement technique des appareils utilisés.

Aujourd’hui, l’électro-médecine est utilisée dans presque tous les domaines cliniques. L’électrothérapie est une branche de l’électro-médecine.

Principes

L’électrothérapie utilise des courants de différentes fréquences. La tension est délivrée par un appareil spécifique et transmise au corps par des électrodes qui sont soit plongées dans l’eau, soit directement appliquées sur la peau.

Dans l’organisme, le courant a pour effet de soulager les douleurs et de favoriser la circulation. En fonction du type de traitement, l’électricité peut provoquer soit la détente, soit la contraction des muscles ciblés.

Grâce à leur bonne conductibilité, le flux électrique se diffuse à travers les vaisseaux sanguins et lymphatiques. L’électrothérapie ne permet que difficilement d’atteindre les structures situées plus profondément dans le corps. Parmi les autres bons conducteurs figurent les fluides céphaliques, l’urine, les organes internes et la musculature. Les mauvais conducteurs sont les masses graisseuses, les capsules articulaires, les tendons, les os et certains nerfs. Les parties du corps qui ne conduisent pas l’électricité sont les cheveux, les ongles et la couche cornée de l’épiderme.

© 2018 Eskamed SA

Trouver un thérapeute