Informations sur la méthodeOrtho-Bionomy


Définition

L’Ortho-Bionomy est une forme douce de la thérapie corporelle manuelle qui repose sur les principes de l’ostéopathie et de la physiothérapie et qui inclut les concepts énergétiques des systèmes médicaux orientaux. Le terme Ortho-Bionomy est d’origine grecque (« orthos » = correcte, « bio » = vie, « nomos » = loi) et peut être traduit librement comme « suivant les règles de la vie ».

L’ostéopathie englobe des méthodes thérapeutiques qui améliorent, par des gestes appropriés, la capacité fonctionnelle et la flexibilité du squelette et de sa musculature et stimulent la capacité d’autoguérison du corps.

Origine

L’Ortho-Bionomy revient à l’ostéopathe et professeur de judo canadien Arthur Lincoln Pauls (1929-1997). Pendant ses études d’ostéopathie Arthur Pauls avait pris connaissance des travaux de l’ostéopathe américain Lawrence Jones (1912-1996). L. Jones avait constaté que l’on pouvait obtenir une relaxation spontanée des muscles contractés en renforçant avec précaution la position de certaines articulations et certaines postures corporelles. En se basant sur ces techniques palliatives de positionnement, Pauls avait développé sa propre méthode thérapeutique qu’il avait présentée en 1976 sous le nom de « Phased Reflex Techniques ». En 1978, il fondait aux États-Unis, la « Society of Ortho-Bionomy International ». En Suisse et en France, où A. Pauls avait passé les dernières années de sa vie, les premiers cours d’Ortho-Bionomy eurent lieu au début des années 1980. Aujourd’hui, la méthode est pratiquée surtout aux États-Unis, au Canada, en France, en Allemagne, en Autriche et en Suisse, ainsi qu’en Australie et en Nouvelle Zélande.

Principes

L’Ortho-Bionomy repose sur l’idée que chaque être humain dispose de mécanismes qui peuvent l’aider à résoudre lui-même ses troubles psychiques et physiques : si un mouvement est douloureux, le corps ne l’exécute pas mais cherche d’autres possibilités de mouvement. L’objectif de l’Ortho-Bionomy est de stimuler ces processus d’autorégulation par différentes techniques thérapeutiques manuelles. Afin d’atteindre cet objectif, le thérapeute amène le corps du patient dans des positions définies relaxantes et accompagne ou renforce les mouvements de la musculature ou des tissus. Ainsi le corps peut reconnaître et relâcher des tensions musculaires, des restrictions du mouvement des articulations et des mauvaises postures. La régulation est donc aussi effectuée par le corps lui-même. Cela se produit par les forces auto-curatives du corps activé.

© 2020 Eskamed SA

Trouver un thérapeute